PRESENTATION DU PROJET PEDAGOGIQUE 


Comment est né ce projet?
c'est suite à la création des classes à PAC ( à politique artistique et culturelle) et de la possible attribution de subventions sur projet, que nous avons eu envie de proposer un travail sur le conte un peu particulier aux enfants. Nous avons donc planché, en très peu de temps ( contraintes du ministère oblige) sur une façon originale de présenter le conte et nous avons choisi un projet "conte oral / Kamishibaï".

En quoi consiste t-il ?
Il est sérié en plusieurs étapes :
  • Dans un premier temps, nous avons travaillé sur l'étude de contes. Comme j'ai un cours double CE2-CM1, il a fallu trouver des textes abordables ( dans leur version originale) aux deux niveaux : les CE2 ont travaillé sur un petit livre intitulé " Il était une fois six contes" publié chez SEDRAP.
    Les CM1, eux ont travaillé sur "Le petit chaperon rouge", " Le petit poucet". Nous avons travaillé sur la structure du conte ( le héros, sa mission, émetteurs et destinataires,...)*
    Ensuite, nous avons travaillé par groupes de deux, à partir du livre kamishibaï " L'étoffe d'un roi" éditions callicéphales. J'ai donné l'ensemble des illustrations aux CM1, et seulement 4 aux CE avec pour consigne de : ranger les images dans l'ordre chronologique de leur choix, et d'inventer une histoire dont elles pourraient être les représentations.
    Ce travail est terminé, et vous pouvez le visualiser sur ce site...( je n'ai pas mis les illustrations car je ne pense pas avoir le droit de le faire vis à vis de l'éditeur).
    Nous en avons fait un album individuel en couleurs. Par la suite, les enfants ont travaillé à la mémorisation de la trame de leur histoire et ont présenté leur travail avec le livre kamishibaï.
    Nous avions au préalable travaillé sur la mémorisation des trames de conte, en utilisant des supports audio ( cd de contes randonnées).
  • Dans un deuxième temps, nous allons toujours par groupes de deux, inventer une histoire cette fois à partir d'un tarot des contes : " contes à la carte". Ce tarot est composé de cartes sur lesquelles figurent des dessins représentant des personnages, des objets magiques, des lieux,... mais de façon suffisamment mystérieuse pour laisser l'enfant créer sa propre interprétation.
    Chaque groupe va tirer cinq cartes et imaginer la trame de son histoire ( que l'on consignera par écrit).
    Toujours en expression écrite, les enfants enrichiront leurs histoires ( situations initiale et finale, aventures,...), peaufineront le vocabulaire, la qualité d'expression,...
    Ensuite le texte terminé, nous identifierons les illustrations à préparer et nous les dessinerons sur des panneaux de carton.
  • La dernière étape consistera à oraliser le conte et à le présenter à la classe.
    C'est bien sûr, un travail sur l'année scolaire. 


Qu'est-ce que le "kamishibaï"?
Le kamishibaï est une technique de présentation de contes d'origine japonaise qui consiste à créer les illustrations d'une histoire sur des panneaux de carton. Ces panneaux sont ensuite placés dans un support ( qui ressemble un peu à une fenêtre mais dont les côtés sont ouverts ; ce système permet de faire glisser les illustrations les unes derrière les autres, au fur et à mesure qu'elles sont présentées au public ). Du fait de ce mécanisme de présentation, le texte qui correspond à la première image est écrit au dos de la dernière et ainsi de suite en conservant ce décalage. Le conteur se tient derrière le support.


Mais alors, quel est le rapport avec le conte oral?
Il réside dans l'aménagement décrit au projet : nous avons supprimé le texte au dos ; ainsi l'enfant conteur se place près du support affichant les illustrations et conte l'histoire qu'il a inventée pendant que son camarade fait glisser les images au fur et à mesure.

Si on parlait moyens financiers?
J'ai eu 2900 F de projet à PAC et 1300 F d'AEI ( action éducative innovante). Il faut savoir qu'un kamishibaï prêt à l'emploi se vend 1000 F à peu près. Après visite à mon CDDP local, je suis revenue avec des plans de construction de kamishibaï...Ainsi je m'en suis tirée pour 400F de matériaux et mon mari s'est lancé dans la construction ( ce fut rapide et simple). Les enfants vont le décorer avec de la gouache. Je mettrais des photos sur le site dès qu'il sera terminé ( avec l'aide de Fabrice bien sûr). Ensuite, il a fallu acheter les panneaux de carton : je les ai trouvés chez notre fournisseur de matériel scolaire sans difficulté( un panneau coûte 4,70F). Pour en finir avec le matériel, nous avons acheté des flacons de peinture acrylique de couleurs assorties.
Par ailleurs, nous avons utilisé le reste du budget pour faire intervenir une conteuse professionnelle à trois reprises dans l'école ( la première fois, nous l'avons écoutée nous conter des histoires ; la prochaine fois, elle assistera aux représentations des enfants et les conseillera; enfin, elle reviendra pour peaufiner leurs prestations).


Patricia

Retour au sommaire

Dernière mise à jour le 02/12/01